Pourquoi Vivastreet ferme sa rubrique

Site de rencontres
Photo Pourquoi Vivastreet ferme sa rubrique

Longtemps considéré comme l'un des leaders des sites de rencontre, Vivastreet est une plateforme de petites annonces coquines. Accueillant chaque mois environ 35 millions de visiteurs, il a proposé ses services gratuitement au niveau d'une rubrique très connue « Rencontres ». Par malchance, cette dernière a pris fin définitivement. Retrouvez dans cet article les motifs qui ont engendré cette fermeture.

A propos de la section « Rencontres » de Vivastreet.com

Après Le Bon Coin, Vivastreet.com est le deuxième site de petites annonces gratuites disponibles en France. L'onglet « Rencontres » se trouve juste à côté des rubriques « Bons plans », « Animaux » et « Véhicules et équipements ». Cependant, depuis quelque temps, les annonces suggestives dédiées aux prospecteurs d'âme sœur ou d'aventure sans lendemain n'existent plus. Elles laissent leur place à un sobre message du site informant la suspension de la rubrique « Rencontres ».

Très prisé pour ses perspectives de rencontres, le site Vivastreet a proposé ses petites annonces dans ses sections « Erotica » et « Erotica Gay », au sein de l'option « Rencontres ». Normalement, celles-ci ne devraient présenter que des prestations de « massages », « rencontres agréables » et « moments d'évasions ». En aucun cas, elles n'ont pas le droit de proposer des relations sexuelles pour gagner de l'argent. Cependant, certaines personnes peu scrupuleuses ont utilisé ce service durant longtemps pour faire de la prostitution.

Vivastreet soupçonné de promouvoir la prostitution en ligne

Le site français a officiellement suspendu sa rubrique « rencontres » puisque celle-ci est incriminée suite à une information judiciaire déposée à son encontre. En fait, elle est accusée de « proxénétisme aggravé ». C'est la première fois qu'on a entendu cela dans le cadre de la prostitution en ligne, ce qui a remis en question l'hégémonie de la plateforme. Il est temps maintenant de trouver un remplacement à la section rencontre de Vivastreet.

Le problème est apparu suite à une annonce postée sur le site de Vivastreet par une fille de 14 ans qui a été incitée à se prostituer. Les parents de la jeune enfant ont porté plainte contre la plateforme. Après, l'association Mouvement du Nid a suivi leur parcours. Quelques enquêtes ont déjà été réalisées et ont conclu au final qu'il s'agissait entre autres d'une prostitution déguisée. D'après le journal Le Monde, presque la moitié du chiffre d'affaires de Vivastreet est le fruit de ses annonces d'escorting.

Quels sites choisir pour remplacer Vivastreet ?

Le site Vivastreet est inculpé de diffuser des propositions de services sexuels tarifés. Son équipe a dû même fermer sa rubrique « Rencontres » pour prévenir tout abus. Son monopole dans le domaine des annonces fait partie actuellement de l'histoire ancienne. Néanmoins, bon nombre de nouveaux sites de rencontre au fort potentiel sont disponibles pour se mettre en relation avec des célibataires.

Etant donné que ce portail d'annonces gratuites a suspendu sa section « rencontres », les clients pourront retrouver un site de rencontre en remplacement de vivastreet sur des sites qui recensent les meilleures plateformes dans ce domaine pour faire la relève. Il en existe un large choix, allant des plus sérieuses aux plus faciles à utiliser, comme Voisins Solitaires.